11500

Effets d'un entrainement par intervalle de haute intensité de 6 semaines sur des paramètres morphologiques, physiologiques, métaboliques et psychologiques chez des femmes jeunes et d'âge moyen

Saadouni, Hanen (Institut Supérieur du Sport et de L'Education Physique du Kef) ; Bouassida, Anissa (Institut Supérieur du Sport et de L'Education Physique du Kef)

Résumé: Objectifs. Evaluer l’effet d’un programme d’entrainement HIIT de 6 semaines sur des paramètres anthropométriques (stature, poids corporel, l'IMC, le pourcentage de graisse, le tour de taille et de hanche), aérobies (V02max et VMA), métaboliques (cholestérol, triglycérides, glycémie, urée et la créatinine) et psychologiques chez des femmes jeunes et des femmes d’âge moyen. Etudier les effets de ce type d'entrainement chez la population féminine par rapport à l’âge (jeunes femmes vs femmes d’âge moyen). Population d'étude. Dix-huit femmes en surpoids/obeses réparties en deux groupes ans ont participé à cette étude : - Groupe 1 (n = 9) (JF) : Jeunes femmes âgées de 22,67 ± 1,12 - Groupe 2 (n = 9) (FAM): Femmes d’âge moyen âgées de 41,67 ± 6,98 Résultats, Cette étude a montré que : - Sur le plan morphologique : • Effets de l'entrainement : Une diminution de la masse corporelle, de l'IMC, du pourcentage de graisse, du tour de taille et du tour de la hanche chez les deux groupes. • Comparaison entre es groupes : L’âge n'a pas d'effet sur ces paramètres. - Sur le plan aérobie • Effets de l'entrainement : Une amélioration significative du VMA et du V02max chez les deux groupes. Comparaison entre es groupes : L’âge n'a pas d'effet sur ces paramètres. - Sur le plan métabolique • Effets de l'entrainement : L'entrainement HTIT n'a pas d'effet sur concentrations du glucose, du cholestérol, des triglycérides, de créatinine et d'urée chez les jeunes femmes. En revanche, l'entrainement diminue le taux de glucose, de cholestérol et de créatinine chez les femmes d’âge moyen. Comparaison entre es groupes : Les femmes d’âge moyen montrent une hyper- triglycéridémie de contrôle avant et après l'entrainement. - Sur le plan psychologique - Une amélioration significative de concept de soi physique chez les jeunes femmes. - Pas de modification significative au niveau de concept de soi physique chez les femmes d’âge moyen. Conclusions : Nos résultats montrent que 6 semaines d'EIHI chez des femmes jeunes et d’âge moyen 1) modifient la composition corporelle chez les deux groupes de femmes, 2) augmentent la performance aérobie chez les deux groupes d'étude, 3) modifient les paramètres métaboliques uniquement chez les femmes d’âge moyen et 4) améliorent le concept de soi physique uniquement chez les jeunes femmes.


Mot(s) Clé(s):

fre


Note: Mast. (Physiologie et biomécanique de l'exercice)—Institut Supérieur du Sport et de L'Education Physique du Kef, Kef, 2017
Localisation: CNUDST (TUN01)
Code de rangement: U23134

The record appears in these collections:
Thesis & Reports > Master

 Record created 2020-12-10, last modified 2021-01-19


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)